Friday, April 25, 2003

Cher Sasha,
Parfois vous me faites peur... Tant dans la descente que dans la montée...
Juste trois mots: Je Vous Aime

Tuesday, April 22, 2003

Ce furent des jours enchanteurs. Il serait trop long d'en décrire ici les délices, les promesses, la nouvelle et capiteuse saveur. J'aimerais pouvoir vous écrire et vous caresser dans le même temps, pouvoir vous vivre et vous raconter au même instant, vous découvrir et vous connaître à l'infini.

Thursday, April 17, 2003

Vous ne m'ecrivez plus...
la récré est déjà terminée?

Saturday, April 12, 2003

Le manque...
Beaucoup...
Trop...
Elle pense... Elle reve... Elle reflechit... Elle patiente ... Elle s inquiète pour vous... Elle a le coeur sérré... Elle voudrait que vous la suiviez dans de jolis reves..
A bientot...

Friday, April 11, 2003

Sasha, au fait, mon ordinateur est malade ...Il arrete pas d'eternuer... Il faut venir le soigner... Vite
Cher Sasha,
Votre mot est joli, il crée des chatouillis en couleurs dans le creux de mon ventre...
Dites un peu pour voir, j'ai envie de champagne...
Il y eut, au milieu du tumulte de mes heures, une après-midi douce, une après-midi d'insouciance. Je caressais vos joues du bout des doigts, et tout semblait s'effacer sous la douceur de votre peau. Je respirais votre parfum en vous embrassant, je goûtais vos lèvres, plus rien n'existait. J'aime vous prendre contre moi quand une pluie froide fait trembler vos lèvres. J'aime votre sourire quand je singe de vieux tubes désuets, j'aime votre sourire quand vous parlez de vos envies, j'aime votre regard quand nous nous taisons. Plus je passe d'heures avec vous, plus j'ai envie de passer des jours avec vous.

Wednesday, April 09, 2003

Cher Sasha,

J 'attend votre réponse!

princesse en attente
Me voilà, me voilà, Princesse.
Il y eut un peu de silence, un peu trop peut-être, mais mes journées furent chargées. En travail, en réflexions. Mais pas d'écrit ne signifie pas qu'il n'ya pas eu de pensées. Bien au contraire. Je vous rejoins virtuellement sous peu...
Où etes vous, Sasha?

Sunday, April 06, 2003

Cher Sasha,

Je vous imagine dans votre week end ensoleillé.. et chut..
Depuis samedi je tourne en rond... Un rond sans fin , ni debut..Un rond où je me perd, où je ne sais plus où je vais.
Je n'ai plus envie d'écrire pour ce soir.
Princesse,
ce dimanche est ensoleillé et il y a en moi, au plus profond de mon ventre, un appel à vous, un appel de vous qui n'a de cesse de me remuer. Je me suis réveillé, rendormi, réveillé, rendormi à plusieurs reprises ce matin, et vous étiez dans chacun des micro-songes qui se glissaient subrepticement dans les draps de mon assoupissement. Je ne sais expliquer ces soudains appels, je ne saurais les ignorer, je ne puis être qu'étourdi par cette permanence de vous en moi qui prend ses libertés sous ma peau. Les tiraillements n'en sont que plus grands, la confusion est presqu'enivrante, capiteuse, douce et piquante à la fois.